21 janvier 2008

Way back Home

Me voilà de retour. ça fait bizarre, j'ai un peu oublié comment on écrivait.
Disons que je commençais à m'inquiéter. Que je ne cherche plus à écrire un roman qui supplantera dans les mémoires collectives L'Assommoir ou Les Misérables, certes ça s'appelle de la lucidité ! Mais ne plus écrire du tout pour parler de ma vie alors que je le faisais régulièrement depuis 6 ans, là c'est plus inquiétant. Comme si j'avais peur de découvrir quelque chose en l'écrivant.

Il se trouve que j'ai des choses à dire mais que je ne sais pas par où commencer. J'aurais aimé dire que je ne vous saoulerais plus avec Lui. Mais non. J'ai rompu. Oui moi de ma toute petite et frêle (!) voix. Rupture définitive. Non je blague ! Plus trop crédible. Donc oui il est revenu, on a passé un bon moment. Point. C'est fini. Il reviendra, on recommencera. Mais cette fois, ça sera une fois de temps en temps, je ne m'attacherais plus, j'en ai trop souffert.

Sinon les études. Période de révision, j'ai jamais été aussi submergé de travail et je n'ai jamais si peu travaillé. Mauvaise équation.

ça va. Vraiment. J'ai des moments de blues mais qui n'en a pas ? J'aurais aimé vivre une belle histoire d'amour où les deux partenaires sont conscients de vivre quelque chose de spécial. J'ai été seule à vivre cette histoire, je suis seule à vivre cette rupture. Mais je ne lui en veux pas. Il est comme ça, il est enfant, il vit au jour le jour, recherche juste le plaisir. Je suis comme ça, je me pose trop de question, je suis capricieuse et j'ai besoin qu'on me rassure. Mauvaise équation encore.

L'an prochain je pars. Je crois que je le vis bien en fait. Je sais que ça sera dut. Qu'Ils me manqueront, que la petite fille que je suis devra apprendre à grandir seule. Mais ça ira. Parce que je le veux.

Un peu décousu tout ça. See you

42_15836111


Wilco - How to fight Loneliness
Katherine Pancol - Embrassez moi (j'aime ses mots !)
Tête dans les révisions, coeur sous muselière

Posté par spleengirl à 11:44 - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Way back Home

    Les histoires d'amour comme ça, où on est deux, faut croire que ça existe pas. Et que quand ça existe c'est trop fort pour durer, ou juste pour avoir le droit de voir le jour...

    Posté par Ju_u, 22 janvier 2008 à 17:09 | | Répondre
  • l'amour a 2 ca existe,c'esst juste une histoire de concordance.Le bon moment,les bonnes personnes,le bon endroit...par contre les contes de fées n'existent pas, ceux ou la princesse attend que le prince charmant arrive jusqu'a son chateau,jusque ds sa chambre...c un travail,c pas facil mais ca existe!

    Partir,oui ils te manqueront,oui tu vas grandir,partir pour découvrir,une autre toi,un autre "monde",partir peut etre pour revenir,mais toujours une autre toi,une expérience....

    Revoir tes mots me rassurent,je me demandé ou tu t'étais perdue...

    Je pense a toi tu me manques...

    Posté par Moisie, 25 janvier 2008 à 18:01 | | Répondre
  • Tu me manques terriblement aussi. Peut être qu'on pourrait se voir pendant les vacances d'avril, si t'es là bien sûr. En tout cas ça me ferait plaisir.
    Non j'étais pas perdue, mais j'hésitais à me confronter encore à moi même.
    Et puis le fait de plus te parler, j'avoue que oui ça m'a un peu perdue, t'es la seule devant qui j'ose ouvrir l'autre part de moi. ça manque. Mais on rattrapera ça. J'aimerais bien savoir ce que tu deviens aussi, parce que msn et texto ça restreint la communication.
    Je t'aime beaucoup Miss, et je remercie la maladie de m'avoir fait te rencontrer même si il a fallu passer par ça

    Posté par Jagged Little Pi, 01 février 2008 à 10:31 | | Répondre
Nouveau commentaire